« En 2 générations nous avons perdu la plupart du savoir-faire qui nous a permis de survivre des millions d’années » Nature comestible

 

En octobre dernier, Kim et moi avions fait une super balade pour reconnaitre les plantes médicinales et comestibles de notre garrigue avec Monica Blackhall, d’Apprentie en herbes. C’était génial d’apprendre à être autonome pour notre alimentation, savoir reconnaitre ces trésors que nous offre Dame Nature, que nous laissons pourtant sur le bas-côté des sentiers.

 

Ces « mauvaises herbes » comme les grands de l’industrie agro-alimentaire veulent nous faire croire, sont en fait des concentrés sauvages de nutriments et vitamines. Bien plus puissantes en goût et riches de tout, face à leurs versions améliorées médiocres des champs agricoles.

 

En discutant hier soir sur le sujet, Caro, Aline et Fabien ont vu mes notes prises la dernière fois et étaient intéressés pour leur partage, alors je me suis dit que peut-être ici aussi ça vous dirait d’en savoir un peu plus ?

 

Bon, par contre, ce sont mes notes pour continuer seule lors de mes balades (donc peut-être qu’il n’y a que moi qui me comprends LOL), avec des photos prises rapidos ce matin-là, donc on est loin des photos instagram ^^ et j’avoue que ça va me prendre trop de temps pour mettre au propre et je ne suis pas assez calée pour vous faire une étude sur chaque plante :) Pour ça je vous laisse voir chez Monica ou d’autres sites très bien faits ;)

 

kim exploration

Alors en vrac :

PARIÉTAIRE OU CASSE-PIERRE : cystite, calcul biliaire, décongestionnant en infusion (couper avec citron/verveine/menthe pr goût) très chlorophylle, qui colle aux vêtements 

 

parietaire

CHÉNOPODE BLANC : ne pas confondre les feuilles avec morelle noire qui est toxique avec ses mini tomates! Fleur en patte d'oie d'où son nom. Fleur en grappe, poudre blanche sur l'arrière de la feuille (cristaux de silice contre les animaux, ça part qd on frotte) cuit ou cru comme les épinards.

 

chenopode

AZÉROLIER ou POMMETIER : en sucré ou salé, souvent aux bords des vignes. Cardiovasculaire. Fruit "pommette" à bouillir puis passer au moulin pr confiture. Ou cru. Vitamine A et C. Feuille en 3 et le 3e en 3 encore. Epines sur la branche. Fleurs pr salade ou infusion contre hypertension et insomnie. 

 

pommette

ROQUETTE : fleur jaune en croix (crucifère). Fleur et feuilles, cuit ou cru

FAUSSE ROQUETTE : fleur blanche + feuille (wasabi des garrigues).

roquette

FENOUIL : ballonnement digestif. feuilles et graines pr poisson. Sécher les graines (cueillir qd stries) et broyer ds moulin pr tisane, branches séchées.

fenouilCrédit photo : google

AMARANTE : jeunes feuilles crues, vieilles feuilles cuites comme épinards , graines

 

amarantes

POURPIER : omega 3/6. Tout sauf tige très dure. Cuit ou cru, un peu gluant

 

pourpier

MAUVES : toux irritante, gastrite (mucilage au contact de l'eau qui apaise), laxative. Petit point mauve au milieu de la feuille. Cru ou cuit. Feuilles pr épaissir les soupes (comme pdterre), samoussa/feta,... Fleurs en salade, rouleaux prtps. Fromageon + doux, ds vinaigre comme câpre

mauveCrédit photo : google

SALSEPAREILLE : épine sur tige et feuille en coeur. Fleur pr liqueur goût miel. Fruit rouge toxique!!

salsepareille

LENTISQUE PISTACHIER : fruit quand noir pr haleine, gingivite.

lentisque

et celui que j'avais appris à reconnaitre en CM1 et que kim adore trouver: l'asparagus! A ses pieds poussent les asperges au printemps <3

 

asparagus

 

 

Et voilà tout ce que j'ai appris avec Monica! ^^ Une prochaine sortie est programmée ce dimanche, ça vous dit que je vous en fasse un debrief ensuite?

Pour celles et ceux qui ont envie d'en apprendre davantage, un MOOC botanique débute le 19 mars avec Tela Botanica, je me suis inscrite, ça a l'air hyper intéressant et j'ai trop hâte de commencer :)

Pour vous inscrire aussi, voici le lien ICI

 

Bonne cueillette à tous! ;)